Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une critique de France au sujet de mes deux premiers romans

Publié le par Sonia Alain

Une critique de France au sujet de mes deux premiers romans

Premier partage d’auteur avec Sonia Alain

En ce jour de St-Valentin, je vais vous présenter deux romans dans la veine de notre auteur de prédilection.

Elle s’inspire d’Anne Golon, de Juliette Benzoni et d’autres encore. Sonia Alain nous conte une belle histoire entre deux héros Joffrey de Knox et Anne de Vallière pendant la guerre de Cent Ans.

La recette est simple mais efficace : aventure, amour, trahison, passion…

Elle commence à faire parler d’elle en France pour ses trois romans. Sonia Alain est Canadienne. Éducatrice de formation, amoureuse de l’époque médiévale.

Ses trois romans sont disponibles sur différents sites. « Le Masque du Gerfaut », « L’amour au temps de la guerre de Cent Ans » tome 1 & 2.

Cette série est pour l’instant un triptyque, mais je gage que plusieurs volumes viendront s’ajouter à ceux existants. Il est à mon sens, et à celui de l’auteur, important de les lire dans l’ordre. Logique vous me direz, mais il faut savoir qu’ils sont publiés chez deux éditeurs différents pour ce qui concerne le premier volume à savoir « Le masque du Gerfaut » et les deux autres.

Mon avis :

« Le masque de Gerfaut »

Plante le décor, on apprend à connaître les deux héros et leurs familles. La rencontre entre eux est explosive, voilée d’un nuage noir… Par la suite l’intrigue ne cesse de nous tenir en haleine tout au long du roman.

Malgré quelques légères répétitions dans l’histoire, son écriture est fluide et plus qu’agréable. Elle sait planter le décor. Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un livre en tournant les pages avec envie pour découvrir la suite.

Sonia Alain fait rebondir sans cesse les aventures des héros. Il n’y a pas de temps mort, on est pris dans sa lecture du début à la fin, on partage les émotions d’Anne et de Joffrey tout au long de l’histoire. Sonia Alain ne laisse aucun répit à ses personnages.

Le seul reproche que je pourrais lui faire?! Peut-être quelques longueurs lors des passages historiques explicatifs. On sent qu’elle connait très bien son sujet, sur le bout des doigts. Donc, entre nous, pas vraiment de reproche au vu de la qualité de l’écriture.

« L’amour au temps de la guerre de Cent Ans (tome 1) »

Sens du rythme, intrigue, passion, trahison… mes sentiments lors de la lecture du premier volet se confirment dans cette suite. Nous retrouvons Joffrey et Anne vibrant d’amour l’un pour l’autre mais jusqu’à quand?

Ce roman va vite, mais sa qualité n’en pâtit pas pour autant.

J’ai été déçue en voyant la page 317 signifiant la fin du roman.

Je n’ai qu’un conseille a vous donner….. acheter ces deux romans vous ne le regretterez pas.

Stéphanie Alexandre-Carré, Site dédié à l'auteur Anne Golon & Site dédié à l'auteur Juliette Benzoni

Commenter cet article
M
Faut que je lise ça ! J'avais adoré, il y a quelques temps, les livres de Pierre Naudin sur la même période. Certes, c'est un peu différent, dans le contexte, de mon "héritage Pastor Raspail", mais cela semble passionnant.
Répondre
S
N'hésitez pas à vous laisser charmer par l'histoire d'Anne et de Joffrey! :-) Bonne lecture!