Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bande-annonce "Les gardiens des portes : Alicia"

Publié le par Sonia Alain

Voir les commentaires

Conférence à la bibliothèque de Mascouche

Publié le par Sonia Alain

Conférence à la bibliothèque de Mascouche

Hier, je donnais ma conférence sur "La vie au Moyen Âge" à la bibliothèque de Mascouche dans le cadre des jeudis entre aînés.

J'ai passé un merveilleux moment en compagnie de gens charmants et très intéressants.

52 personnes ont assisté à ma conférence.

Une expérience très agréable!

Voir les commentaires

Bande-annonce "Les gardiens des portes : Abbygaelle"

Publié le par Sonia Alain

Voir les commentaires

[Chronique] Les Gardiens des Portes (Abbygaelle) - Sonia Alain

Publié le par Sonia Alain

[Chronique] Les Gardiens des Portes (Abbygaelle) - Sonia Alain

Lyn, blogue Imagi'Lyn

Le 16 septembre 2014

Mon avis :

Ça faisait un moment que je n’avais pas dévoré un livre en français. Je ne l’ai pas lâché jusqu’à ce que je l’aie terminé. J’y étais tant accrochée que ça a même surpris mon fiancé. « Ça doit être un super livre pour que tu le lises comme ça ». Et effectivement, c’est le cas. J’ai passé vraiment un très bon moment en compagnie des personnages de Sonia Alain. Jusqu’à présent, j’avais lu énormément de retours positifs, et je comprends pourquoi. L’auteure parvient à nous emporter dans son histoire avec facilité.

On découvre Abbygaelle, notre héroïne, et son protecteur Marcus. Et tout autour deux, un petit groupe de jeunes gens aux caractères différents. Bien entendu, l’histoire se centralise sur le duo Abby/Marcus, et tant mieux ! Ces deux-là, pour moi, ils sont faits pour être ensemble, je pense que personne ne me contredira là-dessus. Mais bien sûr, ce n’est pas si facile que ça, et Sonia va arriver à me faire rager de temps en temps ^^

Mais il n’y a pas que de la romance dans cette histoire. Il y a aussi de l’aventure et surtout du suspense avec un méchant nommé Lucurius que je préférerais ne jamais croiser. Ce dernier cherche à mettre la main sur la jeune femme qui n’est pas tout à fait comme les autres, chose qu’on découvrira au fur et à mesure dans le livre. Et sans Marcus, notre Abby serait vraiment dans de sales draps.

Je ne m’étendrai pas trop longtemps sur ce duo. Je pourrais écrire plusieurs paragraphes :P Notamment en ce qui concerne les montagnes russes d’émotions et de sensations de ces deux-là, mais en particulier Abbygaelle, quelque fois presque étouffantes. Tout ce que je peux dire pour résumer, c’est que j’ai apprécié la manière dont Sonia joue avec l’attirance qu’ils ont l’un pour l’autre, créant au passage la frustration chez moi. Mais je lui pardonne, parce que son Marcus est trop craquant ^^

Et, il faut que je le dise, j’ai eu envie de secouer Abby lorsqu’elle a décidé de faire n’importe quoi pour avoir des réponses. Oui, je comprends que rester dans l’ignorance, c’est pénible, mais quand même, c’est moche ! Voilà, je l’ai dis :P

En résumé, Sonia, j’ai adoré ce roman. J’ai passé vraiment un très agréable moment et je compte bien découvrir la suite d’ailleurs !

★★★★☆

Imagi'Lyn

Voir les commentaires

Belle surprise ce matin!

Publié le par Sonia Alain

Belle surprise ce matin!

Je suis tellement contente!

Les voici, les deux personnages de mon roman "Les gardiens des portes : Alicia".

Mon petit couple en image : Alicia et Keith

J'avais très hâte de vous les présenter! :-)

Merci à Sheila pour ces dessins - www.bashdesign.com

Voir les commentaires

Salon du livre du Saguenay

Publié le par Sonia Alain

Salon du livre du Saguenay

Voir les commentaires

Nouvelle page Facebook

Publié le par Sonia Alain

Nouvelle page Facebook

Eh voilà! Ma nouvelle page d'auteure est maintenant prête sur Facebook. Ouf!!!!!!!!!!! Après des heures de transfert. ^_^

Voyez-vous, la semaine dernière, j'ai décidé de joindre mes deux pages de romans "Les gardiens des portes" et "L'amour au temps de la Guerre de Cent Ans" pour en faire qu'une seule "Sonia Alain, auteure". De cette façon, je me suis dit qu'il vous serait plus facile de suivre la sortie de mes romans.

Je vous invite donc à venir la découvrir et à cliquer "J'aime" si le cœur vous en dit. https://www.facebook.com/soniaalain.auteure

Voir les commentaires

Les gardiens des portes T1 Abbygaelle de Sonia Alain

Publié le par Sonia Alain

Les gardiens des portes T1 Abbygaelle de Sonia Alain

par Rosalie, site Les Reines de la Nuit

Le 12 septembre 2014

Tout d'abord, je tiens à remercier Sonia pour l'envoi et la découverte de son roman.

L'avis de Rosalie

J'ai adoré l'histoire, dès le départ, l'action est là et on ne peut s'empêcher de s'attacher aux personnages. Abby, qui ne cesse de lutter contre Marcus qui lui apparait tantôt charmant, et imbuvable, l'instant d'après. Abby qui malgré toutes les épreuves, reste forte et prête à se battre pour protéger ceux qu'elle aime. Marcus...Marcus...qui sous son apparente austérité et sa sévérité, se cache un homme meurtri, qui a connu bien des souffrances et qui mène un combat de chaque instant contre sa bête. Marcus qui se transforme en amant doux et attentionné pou Abby et qui est prêt à tout pour la protéger.

Et les autres membres de la meute, du clan qui sont là pour aider et protéger Abby.

Et Lucurius, salopard fini, qui non seulement veut s'emparer d'Abby mais qui veut en plus éliminer Marcus par la même occasion.

J'avoue qu'à certains moments, lorsqu' Abby se retrouve impuissante sous l'emprise de Lucurius, je m'énervais toute seule dans mon fauteuil et j'avais envie d'aller lui donner un coup de main tellement j'étais prise par l'intrigue. L'histoire est menée de main de maître et ne nous laisse aucun répit.

Une lecture que je ne peux que vous recommander.

Coup de cœur
4,5/5

Les Reines de la Nuit

Voir les commentaires

Recommandation d'auteurs québécois par Cynthia Sardou

Publié le par Sonia Alain

Recommandation d'auteurs québécois par Cynthia Sardou

Quel plaisir ce matin de découvrir que mon nom figure parmi les noms d'auteurs québécois recommandés par Cynthia! :-)

C'est un honneur pour moi et un réel bonheur!

Une femme de cœur à découvrir et à lire... Pour ma part, je vais bientôt me mettre à lecture de son nouveau livre "Une vie à reconstruire".

Lepetitjournal.com

Voir les commentaires

Les gardiens des portes, tome 1 : Abbygaëlle (Sonia Alain)

Publié le par Sonia Alain

Les gardiens des portes, tome 1 : Abbygaëlle (Sonia Alain)

Par Gabrielle Viszs, blogue Chroniques Livresques

Le 5 Septembre 2014

Lorsque j’ai lu l’avis de ma copinaute Francesca (à force je n’aurais plus besoin de dire qui elle est, vous savez, son blog book-attitude ?), j’étais plus que tentée de lire ce tome. Et c’est chose faite. C’est un très beau coup de cœur, que je vais vous proposer. Je l’ai lu très rapidement, en moins de deux jours.

Nous commençons par Abbygaëlle qui vient d'avoir 5 ans. Puis, la suite est macabre, j’adore ! Une femme est tuée par une chose, ou un homme, enfin, par un truc qui ne fait pas de pitié. Puis, nous arrivons sur Abbygaëlle. C’est une jeune femme dont le passé n’est pas des plus heureux. Sa mère est morte et elle fut obligée de s’éloigner de sa famille, sans qu’elle ne le sache vraiment. Abbygaëlle habitant à Montréal, va partir en vacances avec son père pour deux mois en Gaspésie, mais pas qu’avec lui. Il s’agit de vacances organisées entre son père Hadrien et ses collègues de travail. Sauf qu’il s’agit de sa famille, mais pas n’importe laquelle, mais chut ! Dans le groupe ainsi formé, il y a Florien, Adenora, Maximilien, Daphnée et Marcus. Le malaise que la jeune femme pouvait avoir avec ces personnes-là plus petites Avec les quatre premiers, elle ne ressent presque rien, par contre avec Marcus, c’est une autre paire de manche. Cela ne s’appelle pas un malaise, mais un très gros problème en perspective entre les deux. Des ennuis vont survenir, surtout que dès le départ nous apprenons qu’un certain Lucurius la veut. Pourquoi elle ? Comment va-t-il l’attraper ? Que va-t-il lui faire ? C’est un secret qui sera dévoilé bien tardivement dans le livre. Ahhhhhh, j’ai cru devenir folle d’attendre comme cela !

« - Fais attention jeune étourdie, lâcha-t-il d’un ton sarcastique. Je répugnerais à devoir plonger dans les flots glacés pour te récupérer, poursuivit-il impitoyablement en la fusillant du regard.

A ces mots, Abbygaëlle cligna plusieurs fois des yeux. Un froid mordant l’envahit. Douchée par sa réplique cinglante, elle se raidit en crispant les lèvres. Une rougeur embarrassante embrasa son visage. Mortifiée au-delà des mots, elle s’éloigna d’un pas rapide en direction de la grève. Il lui fallait mettre le plus de distance possible entre elle et ce goujat. Il ne la reprendrait pas de sitôt à ce petit jeu cruel. « Eh merde ! » Ces deux mois de vacances risquaient de se révéler éprouvants, beaucoup plus qu’elle n’aurait pu l’imaginer de prime abord… »

Dès les premières pages, nous plongeons dans un dédale d’actions et d’émotions. Entre Hadrien et Abbygaelle, père et fille se retrouvent enfin. Le père est prêt à tout pour sa fille, même s’il doit rendre des comptes à son chef de clan. Leur relation sera mise à mal, lorsqu’elle découvrira tout ce qui lui a été caché, ôtée de la mémoire, mais l’amour entre les deux ne peut se détruire. En parlant des personnages, la jeune femme est têtue, obstinée, peu facilement influençable, et désireuse de comprendre pourquoi son père part même en vacances avec ses collègues de travail, même s’ils lui ont été d’un très grand secours à la mort de sa femme. Je ne parlerais pas de tous les personnages, car il y en a quelques uns qui ont leur importance, mais j’aimerais en parler de deux ou trois de plus.

Déjà Marcus. Plus je lisais et plus je le voyais en Hugh Jackman. Oui, je vous vois venir, je suis une inconditionnel de cet acteur, sur ma page profil de fb, il n’y a que lui, ou presque. Et accessoirement aussi parce que j’ai un Marcus dans un forum de Rpg avec Hugh Jackman comme célébrité (je ne sais pas écrire avec une autre célébrité, mdr) Enfin bref, plus j’avançais et plus je me suis prise de passion pour Marcus. (En ayant l'image de mon fantasme, dur de ne pas se prendre de passion pour ce personnage) Ces gestes, sa manière d’être, sa capacité à énerver les autres, surtout Abbygaëlle est phénoménale. Il résiste à ce qu’il ressent coté émotionnel comme il peut, mais une part de lui ne peut résister à ses désirs. Il a les épaules d’un chef, la droiture et la générosité en plus. Lui et la jeune femme vont jouer à un jeu dangereux, qui des deux arrivera à plier l’autre à ses désirs ? A ses aspirations ? A ses besoins tout simplement ? Les deux vont apprendre de l’autre et le passé de Marcus sera un peu plus apaisé qu’il ne l’a jamais été.

« Elle tenta de percer les ténèbres qui l’enveloppaient, sans y parvenir. Terrorisée, elle murmura le nom de Marcus dans une supplique, mais seul un silence lugubre lui répondit. Plus aucune chaleur ne l’habitait. Resserrant ses bras autour de son corps frigorifié, elle tourna sur elle-même en grelottant. Venue de nulle part, une femme décharnée s’avança vers elle. Sans un mot celle-ci la força à saisir le chandelier qu’elle lui tendait, puis disparut. La lumière diffuse de la bougie arrivait à peine à déchirer le voile obscur de la nuit. Des visions cauchemardesques cherchaient à s’imposer dans son esprit… »

Je pense ensuite à Lucurius. Cet homme froid et détestable pour bien des raisons. Il a pour autant une très grande capacité à ne rien lâcher. Il veut quelque chose, il s’y tient et ne lâchera pas l’affaire tant qu’il ne l’a pas entre les mains, quitte à mourir. Hyménée est très âgé, mais elle a de drôles de manière de mettre Abbygaelle entre les pattes de Marcus, à moins que ce ne soit le contraire. J’ai beaucoup aimé les échanges verbaux entre elle et Marcus, mais également entre Hyméné et la jeune femme. Un dernier mot pour Adenora : je la déteste ! D’accord, il y a trois mots, et bien elle n’aura que cela. La scène se situant sur le bateau montre bien les ressentiments qu’elle peut avoir envers certaines personnes.

Tout cela pour montrer que chaque personnage, secondaire ou principal, a son importance. De l’action, il y en aura du début à la fin, des morts aussi. Trahisons, jalousies, tous les moyens seront bons pour tenter d’évincer Abbygaelle qui ne demande rien à personne. Mais tous les moyens seront bons également pour lui donner sa place. Beaucoup d’éléments s’enchainent les uns aux autres, il y a une alternance entre les temps de calme et ceux qui ne le sont pas. J’ai beaucoup aimé les passages où la jeune femme voit les améridiens, le bateau avec la femme et le mari, toutes ces petites choses qui donnent à sa réalité une touche de fantastique. Des légendes, beaucoup d’histoires, j’ai cru être dans le groupe en écoutant ce que les guides contaient sur telle ou telle partie tellement tout semblait prendre vie. Beaucoup de rires et d’appréhensions mêlées, une lecture très facile à suivre, très fluide. Tout cela à contribué à ce que se soit un véritable coup de cœur ! Oh, j'ai oublié juste une question, Alicia, qui serait dans le tome 2, se ne serait pas celle du début du livre du tome 1?

L'avis de mes partenaires

Chroniques Livresques

Voir les commentaires