Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au gré des vents, tome 1: Aimeline

Publié le par Sonia Alain

Par le blogue « Au boulevard du livre »
Le 26 novembre 2021

 

Mon avis

Sonia Alain est de retour avec un nouveau roman historique. J'en lis très peu, mais je me délecte des siens grâce à ses personnages qui nous font vivre une panoplie d'émotions. Le récit de celui-ci débute à Rimouski, avec le naufrage de l'Empress of Ireland, qui est aussi le point de départ d'une autre de ses séries, D'amour et de haine. Avec ce roman, l'on prend davantage conscience des conséquences de cette tragédie. Les scènes décrites sont troublantes et percutantes.

 

La majorité de l'histoire se déroule à Métis, chez les Beaupré et les McNeil. Les deux familles ont une dynamique diamétralement à l'opposé, mais chacune d'entre elles nous touche à sa façon. Les McNeil vivent dans une chaleureuse chaumière qui vous donnera envie d'être des leurs. Quant aux Beaupré, la mère et l'aînée de la famille laissent, dans leur sillage, une ambiance plutôt froide et lourde. Cependant, les autres enfants se soutiennent et se témoignent leur amour.

 

La mère d'Aimeline l'a en aversion et elle a plus d'un tour dans son sac pour lui faire ressentir cette haine. Pendant les trois années sur lesquelles s'étale le roman, cette jeune femme de dix-huit ans en verra de toutes les couleurs. Elle a une force de caractère incroyable et, malgré un cœur et un corps en charpie, elle se relève encore et encore. Darren McNeil, l'homme dont elle est amoureuse, est, lui aussi, largement éprouvé par la vie. Plusieurs drames se dessinent sur leur route, mais également de petits et grands bonheurs qui arrivent là où ils ne s'y attendent pas. Les personnages de Sonia sont encore une fois bien modelés et leur histoire vous fera assurément réagir.

 

Note : 4 plumes sur 5

 

De la même auteure:

Annabel et Max: X

Cléopâtre: X

D'amour et de haine: X

Le Petit Chaperon rouge: X

Les gardiens des portes: X

 

Au boulevard du livre

 

Commenter cet article