Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sonia Alain signe une nouvelle romance historique

Publié le par Sonia Alain

Par Karine Guillet, le journal Le Canada Français
Le 4 novembre 2021

 

Sonia Alain est écrivaine et conférencière. Elle est attendue à la Librairie Moderne le 13 novembre.

 

Avec Au gré des vents, l’auteure Sonia Alain propose une nouvelle romance historique campée à l’aube de la Première Guerre mondiale, dans un petit village du Bas-Saint-Laurent.

 

Cette aventure sera publiée en deux tomes, mentionne la résidente de Saint-Jean-sur-Richelieu. Le premier, Aimeline, se trouve sur les tablettes des librairies depuis le 3 novembre. Pour lire la suite, Esther, il faudra attendre au printemps. Contrairement à ses autres romans, cette fois-ci l’écrivaine s’est davantage intéressée à la dynamique familiale.

 

C’est à Métis-sur-Mer, dans le Bas-Saint-Laurent, que les lecteurs feront d’abord la rencontre des deux familles, l’une canadienne-française et l’autre écossaise, qu’ils suivront tout au long de cette saga. Voisines l’une de l’autre, Les Beaupré et les McNeil sont étroitement liées, notamment en raison de l’affection que porte Aimeline Beaupré à l’un des membres du clan écossais, Darren.

 

Deuxième enfant d’une famille qui en compte cinq, l’héroïne entretient une relation houleuse avec sa mère, dont l’affection est destinée uniquement à son aînée, Violette. Alors que l’élu de son cœur part travailler à l’entretien du pont Victoria, Aimeline se verra forcée de partir loin de chez elle. Jeune femme réservée et habituée à prendre soin de la famille, on le verra s’épanouir au fil du récit. « Elle commence à penser à elle, à son bonheur. Elle essaie de prendre sa vie en main et de faire son propre bout de chemin. »

 

ROMAN D’ÉPOQUE

Auteure prolifique, Sonia Alain a habitué son public à la suivre dans une grande variété de genres : le fantastique, l’érotisme ou encore dans l’horreur (elle a contribué à la série des Contes interdits). Toutefois, elle affectionne particulièrement la romance historique, elle qui a signé plusieurs séries dans le genre.

 

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’elle explore le début du 20e siècle, puisqu’elle y avait déjà campé sa précédente saga, D’amour et de haine.

 

« On commence à avoir des réfrigérateurs et l’électricité, ajoute-t-elle. On est à mi-chemin entre deux générations distinctes : celle qui fonctionnait avec les moyens du bord et celle qui commence à entrer dans la nouvelle ère industrielle. »

 

CAMPS DE BÛCHERON

 

À travers les aventures de ses protagonistes, l’écrivaine revisitera plusieurs évènements marquants de cette époque, dont le naufrage de l’Empress of Ireland, la tragédie de la construction du pont de Québec ou encore l’explosion du port d’Halifax.

 

À travers les aventures de Darren et ses frères, les lecteurs auront l’occasion de s’immerger dans la réalité des camps de bûcherons de l’époque.

 

« On les voit vraiment évoluer, explique-t-elle. Ä nous permet d’avoir une bonne idée, à travers eux, de comment on vivait à ce moment-là dans les camps de bûcherons, ce que ça représentait comme heures de travail, comme charge et les dangers reliés à ce métier-là. »

 

La romancière sera de passage à la Librairie Moderne, sur le boulevard du Séminaire, le 13 novembre, pour une séance de dédicace. Les lecteurs sont invités à venir à sa rencontre, de 13 à 15 heures.

 

Journal Le Canada Français

 

Commenter cet article