Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aimeline : Au gré des vents, tome 1

Publié le par Sonia Alain

Par le blogue La Passionnée
Le 14 novembre 2021

 

Ouf… Je suis sur les fesses : j’ai ADORÉ cette histoire. Sonia Alain a le don : avec sa douceur passionnante, son écriture fluide et ses recherches pointilleuses, de nous entraîner dans ses histoires, nous faire bousculer et nous transporter avec enthousiasme. Et cette romance m’a particulièrement touchée! Aimeline est le premier tome de sa nouvelle romance : Au gré des vents.

 

Cette histoire se déroule en 1914. Aimeline Beaupré vit dans l’ombre de sa grande sœur, Violette. Autant Aimeline est douce, attentionnée, que cette dernière est son total opposé, futile et égoïste. Leur mère défend bec et ongles son aînée, personne ne touchera à sa chérie, et elle s’adresse avec mépris à tout le reste de la famille, y compris son propre mari… Ce qu’Aimeline ne comprend pas.

 

« Pauline Beaupré demeurait froide et âpre envers elle, sans raison apparente. Savoir se taire et se tenir à l’écart était devenu une seconde nature pour Aimeline, lui épargnant aussi bien des ennuis. »

 

Lorsqu’un terrible évènement a lieu : plusieurs centaines de personnes sont décédées lors du naufrage de l’Empress of Ireland et beaucoup d’autres ont été blessés. (Si vous avez lu le roman D’amour et d’haine : ce roman est un autre point de vue de l’accident.) La famille Beaupré et leurs voisins (les McNeil), tout comme plusieurs autres habitants, sont amenés auprès des blessés afin de les aider… Sauf, bien entendu, l’aînée de leur famille, Violette, qui ne pourrait tenir le choc face à autant de souffrances…

 

« De mémoire, Darren ne se souvenait pas d’avoir entendu parler d’une tragédie aussi catastrophique, mis à part le naufrage du Titanic, survenu deux ans plus tôt. »

 

Pendant ce voyage, Aimeline se rapprocha de Darren McNeil, qui fera tout pour garder une distance respectable entre eux, malgré leur attirance mutuelle. Cependant, Darren veut voyager et il ne peut s’attacher… Par conséquent, lorsque son père engage un séduisant ouvrir pour l’été, Aimeline ne peut qu’ouvrir son cœur aux possibilités : elle ne veut pas finir vieille fille et Darren ne veut pas d’elle.

 

« -Si ce n’est pas lui qui t’es destiné, c’est qu’un autre attend ta venue quelque part, tenta-t-elle de l’encourager.

-Il serait temps qu’il se manifeste dans ce cas, si je ne veux pas finir aigrie et vieille fille, ironisa Aimeline.

Charlotte lui adressa un sourire confiant.

-Tu es trop merveilleuse pour terminer de cette manière. Que penses-tu du nouveau venu? demanda-t-ellle de but en blanc, prise d’une soudaine inspiration.

-M. Gauthier? s’exclama Aimeline en écarquillant les yeux de surprise. »

 

Tant d’évènements se dérouleront à Métis : Le départ précipité de Violette, la prise de conscience de Rosaire, les accidents soupçonneux… La famille Beaupré devra relever les manches afin de s’en sortir plus forte. Cependant, Aimeline peut-elle vraiment faire confiance à ce Léopold et ses blagues douteuses? Et quand Darren reviendra, après l’avoir laissée avec de nombreuses questions, saura-telle lui faire face et lui parler à nouveau?

 

« -Je t’aime, parvient-il à dire d’une voix cassée. J’ai cru à tort que je pourrais t’oublier, mais c’est impossible… Tout me fait penser à toi… »

 

L’auteure nous transporte dans une histoire FASCINANTE, entraînante, pleine de péripéties et d’intrigues. Je me répète, mais chacune de ses histoires est préparée avec SOIN, avec délicatesse, par des recherches pointilleuses, avancées et précises. Sonia Alain a une plume fluide, tendre et passionnante, surtout avec ce roman, je ne saurais vous expliquer pourquoi j’ai autant « accroché » à l’histoire d’Aimeline. Chacun de ses personnages était intéressant, voir attachant (sauf bien-sûr Léopold). J’aime sa plume québécoise, de pouvoir me retrouver chez moi, à travers ma lecture.

 

Sonia Alain a une plume ENVOÛTANTE, et encore une fois, j’ai été littéralement happée par cette romance historique. Je ne pouvais pas la lâcher tellement j’étais obnubilée par l’écriture de l’auteure et son roman. Une romance magnifique, saisissante, pleine d’intrigues entraînantes et surprenantes. 14/10

 

Merci pour ce surprenant et entraînant service presse! Sonia Alain

 

Page Facebook La Passionnée 

 

Commenter cet article