Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Série "D’Amour et de Haine"

Publié le par Sonia Alain

Par Marie-Eve, du blogue « S’évader par la lecture »
Le 10 mai 2021

 

Ma Chronique

Me voici de retour avec une nouvelle chronique. Cette fois, je fais un peu différent puisqu'au lieu de vous chroniquer un seul tome, je vous chronique une trilogie. J'avais eu l'honneur de recevoir le dernier tome de la trilogie D'Amour et de Haine de Sonia Alain, mais du à ma grosse panne de l'année dernière, je l'avais mis de côté sans le lire et lorsque Sonia m'a écrit afin de savoir si je pensais sortir ma chronique bientôt, je me suis rendue compte qu'en plus de ne pas l'avoir lu, je n'avais pas non plus lu les deux premiers tomes de cette trilogie. Avec l'accord de Sonia, j'ai donc décidé de les lire les trois un après l'autre et de vous faire une chronique générale sur la trilogie complète.

 

Pour être tout à fait franche avec vous, je me suis découvert une passion pour les romances historiques tout dernièrement avec Les Chroniques de Bridgerton. Donc, si j'aurais lu cette trilogie plus tôt dans ma vie, je ne sais pas si je l'aurais autant aimé. Comme nous évoluons, nos goûts le font aussi et avec ma nouvelle passion en littérature, je suis contente d'avoir attendu pour les lire parce que cette trilogie fut un énorme coup de cœur de la première page du premier tome jusqu'à la dernière page du dernier tome. Même que pour être franche avec vous, j'ai été déçue de tourner cette dernière page parce que j'aurais voulu continuer à lire encore et encore. Je suis tombée en amour avec Adélaïde et Aidan et me séparer d'eux a été comme perdre deux amis très chers et j'étais vraiment triste que ça arrive. Je sais que je les relierai, ce n'est même pas un option et ces romans garderont une place de choix dans ma bibliothèque, ça c'est sûr.

 

Dès les premières pages du premier tome, Sonia Alain donne le ton avec Adélaïde, cette jeune femme qui a été reniée par la bonne société à cause d'erreur de jeunesse. Recueillie par son oncle et sa tante au Québec alors que ses propres parents l'ont reniée, elle est maintenant sur l'Empress of Ireland pour retourner an Angleterre chez ses parents à leur demande. Autant vous dire qu'elle n'explose pas de joie de devoir retourner là-bas, mais comme son oncle et sa tante parte en voyage, elle décide de répondre positivement à leur demande. Ce qu'elle n'avait pas envisagé, c'est que l'Empress of Ireland ferait naufrage pendant cette traversée et elle ne doit sa survie qu'à sa force interne et de bons samaritains qui ont réussi à la sortir des eaux glacées du Fleuve St-Laurent. Dès lors, la vie qu'elle a toujours connu sera chamboulé comme jamais elle n'aurait pu le penser et les épreuves se succéderont sans lui laisser le temps de reprendre son souffle. Et que dire de ce cher Aidan McBain, cet homme qui se retrouve brusquement sur son chemin et pour lequel elle ressent une vive attraction... Ses épreuves conduiront Adélaïde dans différentes contrées et vous feront voyager à travers le monde assombri par la première guerre mondiale.

 

À travers les trois tomes de cette trilogie, j'ai eu le loisir de voir mes émotions se promener en montagnes russes et ne pas s'arrêter après un seul tour. Je ne savais jamais à quoi m'attendre d'un chapitre à l'autre et quand je me disais, enfin et bien, il arrivait une autre chose qui me laissait soit le coeur brisé ou complètement en colère après l'un ou l'autre des protagonistes. Une chose est sûre, Sonia sait comment captiver son auditoire et surtout lui faire vivre une myriade d'émotions. Et je crois que c'est ce qui a fait en sorte que je n'aie pas été capable de lâcher la trilogie durant la dernière semaine écoulée même que si je ne me serais pas arrêtée, j'aurais été capable de lire durant mes heures de travail. J'ai donc laissé sagement mon livre à la maison pour éviter que ce soit le cas... Je ne me souviens plus de la dernière fois où j'ai pu lire une trilogie à ce rythme et encore aujourd'hui, alors que je l'ai terminé, je n'arrive pas à croire que je l'ai commencé il y a seulement une semaine.

 

En ce qui a trait aux personnages, laissez-moi vous dire qu'autant j'ai aimé Adélaïde et Aidan d'amour, parfois, je les aurais bien étripé de mes propres mains tellement il me tombait sur les nerfs à toujours se blesser l'un et l'autre alors qu'au final, il était clair qu'ils voulaient tous les deux la même chose. Malgré tout, j'aurais aimé lire un peu plus de leur histoire. C'est dans des cas comme ça qu'on se dit que lorsque nous sommes destinés à quelqu'un, la vie se chargera toujours de le mettre sur notre chemin peu importe ce qui arrive. Même si leur vie et donc leur histoire d'amour n'a pas été facile, je rêve d'un jour ressentir la même passion pour quelqu'un. Aussi, une chose que j'ai beaucoup apprécié chez Adélaïde, c'est de voir son avance sur son temps et le fait qu'elle ne se laisse pas imposer les conventions de la bonne société. Elle a un caractère bien trempé et ça fait du bien de voir ça chez un personnage de cette époque. Pour ce qui est d'Aidan, je dirais que son côté protecteur est beaucoup venu me chercher, mais ce que j'ai préféré, c'est aussi son caractère bien trempé. Autant vous dire qu'entre les deux, ça ne prend pas grand chose pour créer des étincelles.

 

En conclusion, je pourrais vous dire que je regrette vraiment de ne pas avoir lu cette trilogie plus tôt, mais comme mentionner un peu plus haut, je ne sais pas si je l'aurais autant apprécié vu que les romances historiques n'étaient pas ma tasse de thé. Par contre, on ne le saura jamais. Reste à dire que ce fut un énorme coup de cœur et que j'aurais aimé que ça dure encore plus longtemps. Je n'étais pas prête à quitter cet univers et j'ai comme l'impression de devoir faire un deuil maintenant que je sais que cette histoire est terminée. Merci Sonia de m'avoir permis de plonger dans ton univers, je ne saurais te dire à quel point ça m'a fait du bien.

 

Ma Note : Coup de Cœur

 

Sur ce, je vous souhaite à tous une bonne lecture !

 

S’évader par la lecture

 

Commenter cet article