Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

D’amour et de haine. Quand tout bascule

Publié le par Sonia Alain

Par Camille Langlais, du blogue « Dans la tête des lecteurs »
Le 21 avril 2021

 

Tout d’abord, dès les premiers chapitres, on apprend à connaître le personnage d’Adélaïde et son caractère. Plongé dans la tourmente du naufrage, il est presque impossible d’arrêter sa lecture. On ressent la peur des personnages et l’urgence d’agir. On est aussi à même de voir le fruit du travail de recherche effectué par l’auteure pour la rédaction de son œuvre. Plusieurs noms des passagers rencontrés sont ceux de véritables personnes s’étant retrouvées à bord de l’Empress of Ireland la nuit du 29 mai 1914.

 

On pourrait croire que l’histoire racontée perdra ensuite en intensité pour évoluer en une romance entre Adélaïde et son mystérieux sauveteur, Aidan MacBain. C’est d’ailleurs ce que je redoutais. Cependant, ce n’est pas du tout là que nous amène Sonia Alain. Même si le roman regorge de sensualité, ce n’est pas tout ce que contient ce roman. Le personnage d’Adélaïde n’est pas au bout de ses peines, alors que son passé revient la hanter et que l’avenir ne semble pas vouloir lui donner de répit, malgré les épreuves qu’elle a traversées. Elle se retrouve ainsi prise pour cible, malgré elle.

 

Même la fin du roman laisse présager qu’Adélaïde n’est pas au bout de ses peines et nous laisse sur l’envie de poursuivre notre lecture et de découvrir ce qui attend les personnages, d’autant plus que la Première Guerre mondiale sera, à ce moment, bien entamée.

 

Dans la tête des lecteurs

 

Commenter cet article