Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les gardiens des portes. 1. Abbygaelle

Publié le par Sonia Alain

Par le blogue Mes voyages littéraires
Le 28 octobre 2020

 

Mon appréciation

🐺J’ai adoré ce premier tome de la série Les gardiens des portes. Grâce à la maîtrise de l’incroyable conteuse qu’est Sonia Alain, j’ai voyagé entre des mondes parallèles où magie et légendes se fondent dans le passé souvent très lointain et le présent parfois très sombre sur l’île du Massacre, dans une vieille maison hantée, sur un sentier embrumé en bordure du fleuve Saint-Laurent…  Guidée en douceur par l’auteure, j’ai vécu la pénible métamorphose du personnage principal, Abbygaelle.

 

🐺Le roman débute alors que la petite Abbygaelle, 5 ans, est malade. À son chevet, des parents inquiets et un quatuor étrange. Leur chef, Marcus, accepte d’effacer les souvenirs de la gamine trop sensible à la nature des membres du clan de métamorphes, êtres qui peuvent prendre la forme d’animaux. Pour sa santé, Abbygaelle et ses parents vivront à distance du groupe dont elle ne se souviendra plus.

Vingt ans plus tard, des femmes sont tuées et mutilées et des forces maléfiques tentent d’ouvrir un passage vers les enfers. L’évidence : seule Abbygaelle pourra le lui permettre. Marcus et son groupe ont pour mission de la protéger. Avec Hadrien, le père de celle-ci, ils organisent des vacances au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie où le groupe pourra veiller de près sur la jeune femme si précieuse pour l’avenir de l’humanité. Quand Marcus, l’alpha de la meute, se trouve devant la jolie psychologue, il comprend qu’un lien unique et précieux les unit. Doit-il retenir la bête en lui ou écouter son instinct?

 

🐺Le personnage d’Abbygaelle est attachant parce qu’elle est confrontée à des horreurs qu’elle n’imaginait pas. Elle a peur jusqu’à la maladie. Les changements tant physiques que psychologiques lui sont pénibles à supporter. Ce roman offre aussi du dépaysement devant les plus beaux lieux de notre belle province, que ce soit au Bic, Sainte-Luce, Forillon… Il offre aussi un rappel des plus belles et mystérieuses légendes de ces régions du Québec.

 

Un fantastique coup de cœur!

🐺🐺🐺🐺🐺

 

Page Facebook Mes voyages littéraires

 

Commenter cet article