Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

- Presse & mentions - LES GRANDES PASSIONS DE L'HISTOIRE

Publié par Sonia Alain

Cléopâtre
Par le blogue « Dans la tête des lecteurs »
Le 26 juin 2020

 

Cléopâtre est l’un des trois livres du nouveau collectif des Éditions Monarques, Les grandes passions de l’histoire.

 

J’ai adoré me plonger dans ce roman historique ! L’histoire est romancée, mais Sonia Alain s’est basée sur des faits qui sont véritablement arrivés. Je connaissais un peu Cléopâtre, mais cette œuvre m’a permis d’en apprendre bien plus sur son histoire et je l’ai trouvée très fascinante ! Je m’attendais à ce qu’il y ait principalement de la romance, mais il y avait également beaucoup d’action et de suspense, ce qui rendait l'histoire encore plus intrigante.

 

Bref, j’ai passé un bon moment avec ce roman et je le recommande à tous les amateurs d’histoire, d’action et de romance !

 

Dans la tête des lecteurs

 

Cléopâtre
Par le blogue « Les lectures de Serena »
Le 2 juillet 2020

 

Mon avis

Cléopâtre est un des premiers sujets qu’on a discutés lors de mon premier cours d’histoire en secondaire 2 et c’est le personnage qui m’a le plus marqué. J’avoue que cela à débuté avec Astérix, mais j’appréciais d’apprendre plus sur la vraie Cléopâtre. Je n’ai donc pas hésité un instant avant de me le procurer.

 

J’aimais déjà le style d’écriture de l’auteure et j’ai reconnu des ressemblances avec ses autres romans. Toutefois, Cléopâtre et César ont leurs propres caractères et j’ai l’impression d’avoir assisté à une partie réelle de l’histoire en parcourant leur aventure. J’ai appris des détails à propos du décès d’un personnage important de l’histoire et à propos des crocodiles.

 

Les détails de l’Égypte et de Rome m’ont stupéfaite. Je sens que l’auteure a fait des recherches approfondies ce qui rend le livre encore plus intéressant. En voyant certaines réactions de la reine d’Égypte, je me posais la question , si c’était romancé, mais cela ne fait qu’ajouter du piquant. Grâce à cela, je suis convaincue que je vais apprendre de nouvelles choses quand je vais le relire.

 

Tout comme les autres œuvres de Sonia, il se lit rapidement tellement on s’accroche aux personnages et à leurs aventures même si le bouquin contient plus de 300 pages. Si vous aimez découvrir des périodes de notre passé et une belle romance, je vous le recommande.

 

Page Facebook de Les lectures de Serena

 

Cléopâtre
Par le blogue « Readeuse »
Le 11 juillet 2020

 

Mon avis

Lorsque j’ai vu le sujet de ce roman, j’ai tout de suite été curieuse de découvrir cette histoire. Tout le monde a déjà entendu parler de Cléopâtre et de César, mais j’avoue ne pas être très connaisseuse sur le sujet d’où ma curiosité pour ce livre.

 

Cléopâtre est la reine d’Égypte, mais elle doit partager son trône avec son frère-époux, qui est un enfant gâter et n’a pas envie de partager son pouvoir. Ce qui met la vie de Cléopâtre en danger jusqu’au jour où le grand César débarque pour aider à rétablir la paix. Cependant, celui-ci ne s’attendait pas à être mêlé à cette guerre civile ni même à y jouer un si grand rôle. On se rend vite compte que les couteaux volent bas dans cette famille et que nous assistons à des complots de tous les bords. Voilà en revanche que dans tout cela il y aura aussi un peu d’amour et de passion. Comment notre chère Cléopâtre réussira-t-elle à s’en sortir et jusqu’où est-elle prête à aller ?

 

Ce livre m’a surtout impressionné étant donné les nombres de recherches que Sonia Alain a faits pour nous raconter l’histoire de Cléopâtre. Elle a bien sûr romancé le tout ce qui rend donc notre lecture encore plus agréable. De plus, comme dans chaque roman elle réussit à nous faire voyager à travers l’Égypte avec ses mots.

 

Cléopâtre est une femme de pouvoir avec un petit côté de mythique, on ne peut que s’attacher à elle dès le début de l’histoire. Elle n’a pas eu un parcours facile, mais on se rend compte qu’elle est prête à tout pour reconquérir son trône et assurer sa survie. De son côté, César a aussi quelque chose de prestigieux, même si parfois on doute de ses intentions et que par moment, je n’étais pas sur si je pouvais lui faire confiance, je n’aurais pas aimé être à la place de Cléopâtre.

 

Ayant tout lu les romans de Sonia je dois dire que celui-ci est assez tranquille contrairement aux autres, mais il reste un très bon livre quand même et m’a beaucoup impressionné. Ce roman m’a permis d’en découvrir plus sur Cléopâtre et César. Sans compter que j’ai été très surprise de la fin, je ne m’attendais pas à cela, mais j’imagine que ça devait être prévisible pour ceux connaissant bien l’histoire.

 

Note : 8/10

 

Readeuse

 

Cléopâtre, Sonia Alain, auteure
Par Claudia, du blogue J’aime la Chick-Lit
Le 18 juillet 2020

 

Ce tome de la collection Les grandes passions de l’histoire illustre magnifiquement cette jeune reine légendaire.

Oh, j'acquiers des connaissances historiques très intéressantes qui me déroutent.

J’ai contemplé la beauté de l’Égypte... entre 2 têtes coupées. Sa relation avec César me captive, et je n’en peux plus de leurs sentiments retenus, qu’ils ne se permettent pas d’exprimer !

Ma référence en matière égyptienne se trouvant principalement constituée des images des films d’Astérix, je lis et je fredonne 🎺C’est le lion de Cléopâtre, c’est le roi des animaux...

Merci à l'auteure et aux Éditions Monarque

 

Page Facebook J’aime la Chick-Lit

 

Les grandes passions de l'histoire – Cléopâtre
Par le blogue « Au boulevard du livre »
Le 23 juillet 2020

 

Mon avis

Fanatique des histoires d'amour torturées comme Roméo et Juliette que j'ai écouté mainte fois et lu avec un grand plaisir, le récit de ce couple m'intriguait beaucoup. D'ailleurs, L'Égypte évoque une époque et une reine qui fascinent une tonne de personnes, dont moi. Au départ, le conflit entre Cléopâtre et son frère Ptolémée est captivant et porteur de plusieurs questions qui incitent le lecteur à vouloir y trouver des réponses. Suit alors la colère d'Arsinoé, leur sœur, et la relation que Cléopâtre entretient avec César qui nous gardent en haleine. Les éléments intéressants se succèdent, maintenant notre curiosité. En plus, l'auteure contribue à notre impatience d'en savoir davantage avec les renseignements qu'elle fournit au compte-gouttes.

 

Avec ce récit, Sonia Alain transporte ses lecteurs dans une époque et un lieu où les mœurs étaient différentes, où les frères étaient aussi des époux et où le pouvoir rimait avec danger de mort. Mais, au milieu des tactiques de guerre prend naissance la relation impossible entre Cléopâtre et César. À un certain moment, l'auteure offre un tour de l'Égypte en compagnie de ces amoureux. Il est alors facile de prendre conscience de toute la grandeur, la générosité et la magnificence de cette reine disparue.  Au gré des épreuves qui sont placées sur sa route et grâce aux décisions qu'elle prend, Cléopâtre laisse entrevoir une force incroyable, une femme qui a du cran et qui ne s'en laisse pas imposer.

 

Pour moi qui connaissais un peu la suite et la fin tragique de cette reine, il manquait cette finalité plus spectaculaire à laquelle je m'étais attendue. Cependant, je comprends que l'auteure a plutôt focalisé son récit sur l'histoire de Cléopâtre et de César. Somme toute, j'ai adoré découvrir certaines parties de sa vie, et de celle de César, qui m'étaient inconnues. Encore une fois, Sonia Alain réussit aisément, grâce à sa grande documentation, à transporter son lectorat dans l'univers qu'elle décrit, qu'elle fait vivre, et revivre dans ce cas-ci.

 

Note : 4 plumes sur 5

 

De la même auteure:

D'amour et de haine: X

L'amante masquée: X

Le Petit chaperon rouge: X

Les gardiens des portes: X

 

Au boulevard du livre

 

Cléopâtre : Les grandes passions de l’histoire
Par Martine, du blogue « Les mille et une pages LM »
Le 27 juillet 2020

 

Le commentaire de Martine :

On a tous un jour ou l’autre entendu parler de César et de Cléopâtre, de leur amour, leurs débats, leurs querelles, etc. C’est un sujet assez intéressant, car les reines ne sont pas des femmes qui ont eu des idylles faciles, puisque Cléopâtre est la reine d’Égypte, elle va avoir une relation avec Jules César dans laquelle elle aurait eu un fils, mais son époux est fou, jaloux et suspicieux, ne veut pas partager le pouvoir. Il mettra Cléopâtre en danger, mais la jeune épouse ne fait plus confiance à son mari, tout va se bousculer, chambouler et l’harmonie ne sera pas au rendez-vous, leur couple devra en payer le prix.

 

Un roman captivant, c’est impressionnant puisque Sonia Alain connaît très bien son sujet et le lecteur le ressent. Une bonne romance historique qui met en premier plan, une reine importante, celle de l’Égypte, une femme forte qui a vécu une vie difficile, elle s’est battue pour son trône, une femme infléchissable, prête à tout pour son pouvoir, son peuple et sa survie.

 

Un bon moment de lecture que j’ai aimée et que je vous recommande, c’est un voyage au cœur de l’Égypte et du temps.

 

Les mille et une pages LM

 

"Cléopâtre" se retrouve dans le journal "L'Annonceur" de Pierreville - 13 août 2020 - p.11 - Chronique de Cynthia Jobin

"Cléopâtre" se retrouve dans le journal "L'Annonceur" de Pierreville - 13 août 2020 - p.11 - Chronique de Cynthia Jobin

Chronique sur Les grandes passions de l’histoire : Cléopâtre
Par Sara, du blogue The Reading Passion
Le 21 août 2020

 

Mon Avis

Encore une fois, me voilà de nouveau plonger au cœur de l’univers imaginatif de l’auteure. En soi, c’est toujours un plaisir de retrouver sa calligraphie et tout ces détails qu’elle parvient à pondre. Lorsque j’ai vu que l’écrivaine avait reçu ses propres romans, je n’ai pas pu m’empêcher d’écrire à quel point j’étais impatiente d’avoir ce récit entre mes mains et en quoi j’admirais cette femme de l’époque. Honnêtement, il ne faut pas chercher loin. Du Sonia Alain. Un des plus beaux pays arabes. Et une personne d’exception. Je dis oui tout de suite.

 

LA RÉALITÉ ÉCRITE DE MANIÈRE FICTIVE…

Pour ceux et celles qui me connaissent savent que j’ai un (GROS) penchant pour l’Égypte. Ces sculptures, les pyramides, monuments, rites de divination et religieux… Tout cela ne forme qu’un tout. Concernant « Cléopâtre », un des récits de la saga « Les grandes passions de l’histoire », il a été encore possible de percevoir le sens de la recherche de Sonia Alain. En effet, avant chacun de ses romans, elle part à la conquête de son sujet afin de mieux l’exploiter tout en introduisant des détails de son propre cru. Il y a plusieurs éléments qui sont le reflet de la vérité, comme ce qu’il s’est déroulé à Alexandrie, et d’autres qui ne le sont pas, tel que certains rituels. Dans tous les cas, j’ai été plus que contente de retrouver cette passionnante matière. J’avais l’impression de retourner en arrière et d’assister en personne à toutes ces batailles et événements.

 

Dans ce livre de « Les grandes passions de l’histoire », on fait la connaissance de Cléopâtre, cette reine déchue qui a dû fuir son palais et son trône afin d’échapper à toutes ces menaces de mort qui pèsent sans cesse sur sa tête. Ne pouvant faire confiance aux membres de sa famille et à son époux (qui est aussi son frère) et aux nombreux conseillers, la jeune femme s’enfuit au cœur du désert de l’Égypte, accompagné de son garde du corps, de ses servantes et quelques mercenaires de confiance. Ainsi, lorsque Cléopâtre reçoit un missive urgent concernant l’arrivée de Jules César dans la ville d’Alexandrie, la jeune femme comprend qu’elle n’a pas d’autre choix que de revenir en ces lieux maudits. Afin de se protéger tout en essayant d’accéder à la demande de César, Cléopâtre conçoit, à l’aide des individus dont elle a entièrement confiance, un plan dont les risques ne sont pas inexistants.

 

Dès son arrivée, la jeune femme se retrouve en face de Jules César et ne peut s’empêcher de ressentir une forte attirance pour cet homme à l’allure virile. Malheureusement, son retour signifie aussi le scellement de son sort. Au centre de toutes ces tactiques de guerre sanglante, César parviendra-t-il à protéger Cléopâtre ? Cette relation naissante entre les deux survivra-t-elle à tous ces événements ? Prendra-t-il le risque de la mettre en danger afin d’acquérir plus de pouvoir ? Et si dès le commencement, Cléopâtre et César était damné à payer le prix de leur amour ?

 

DEUX PERSONNAGES À FORTES PERSONNALITÉES…

La romance entre César et Cléopâtre est séduisante et à la fois piquante. Leurs échanges verbaux et physiques sont sensuels et rempli d’amour. Relativement aux interlocuteurs principaux, j’ai trouvé que Cléopâtre était une femme de pouvoir pourvu d’un tempérament de lionne et dont la générosité est à la hauteur de son pays. Malgré le fait qu’elle n’ait pas eu un simple cheminement, Cléopâtre parvient tout de même à garder ses propres valeurs et idéaux en tête. Étant une vraie guerrière, cette reine est prête à tout pour assurer la prospérité et de son peuple tout comme de reconquérir ce trône qui lui revient de droit. Je ne sais pas comment vous dire cela, mais je RAFFOLE des femmes qui ne se laisse pas faire. Elles mettent beaucoup d’extra de jalapenos à l’histoire. Rire. Et c’est ce que j’aime avec les écrits de Sonia Alain, les héroïnes qu’elle crée ne sont jamais grise et filtreuse.

 

Quant à César, en dépit de ses cinquante-deux ans (et ouiiiii, vous ne savez pas à quel point, j’ai été plus que surprise), il dégage une aura prestigieuse qui illustre parfaitement sa contenance tout comme son expérience en matière de bataille. À de nombreuses occasions, j’ai douté de lui, j’espérais secrètement qu’il ferait tout ce qu’il pouvait pour rester aux côtés de sa reine égyptienne. J’étais à deux doigts de lui fermer mon cœur… À première vue, accorder ma confiance à cet inconnu n’était pas facile, c’est au fil des pages que j’ai appris à connaître ce romain au destin épique. Alors, plus d’une fois, César a posé des gestes qui démontrait qu’il apportait son soutien à Cléopâtre, toutefois, lorsque je croyais que tout allait entre eux, quelque chose faisait en sorte que ces deux-là se confronte et remette tout en question.

 

Au niveau de la plume d’écriture de Sonia Alain, elle est addictive et coulante. Tout comme ses livres précédents, celui-ci se bouquine facilement. On se laisse embarquer dans cette aventure où l’amour, l’amitié, l’action et la mort s’entrelacent ensemble. À travers ses mots, l’auteure m’a fait voyager au sein de l’Égypte antique. J’ai adoré découvrir cette version de l’époque. Ainsi, par le biais de ces pages, j’ai pu en apprendre plus sur César et Cléopâtre.

 

Lors de ma lecture, j’avais également la sensation de revenir au moment où je faisais mon exposé oral sur Cléopâtre, soit en secondaire 2. Au fil de mes recherches, j’ai appris à aimer cette femme qui a tout sacrifié pour sauver, avant toute chose, son peuple et le bien-être de son pays, au risque d’y sacrifier sa vie et son amour.

 

Un dernier mot ?

 

En somme, « Cléopâtre » est une romance historique qui m’a captivé et toute aussi impressionnée. Sonia Alain nous transporte à une époque où les coutumes et les façons de vivre étaient différentes. Une héroïne munie d’une force incroyable et d’une beauté sans norme, qui d’un seul regard parvient à mettre tous les hommes à genoux. Une conclusion qui m’a plus qu’étonné. Lors de ma lecture, j’ai eu la chance d’en apprendre plus et toujours plus sur la vie de César et sur celle de Cléopâtre. Un style d’écriture prenant et agréable dont je ne pourrai me lasser. Si j’avais à le relire une seconde fois, je le ferais sans exception, car pour moi partir à la conquête de l’Égypte, de Jules César et de Cléopâtre a été un véritable plaisir. Il va de soi que je vous conseille ce roman sur « Les grandes passions de l’histoire », j’espère que cette lecture vous plaira autant qu’elle m’a plu.

 

Note : 9/10

 

The Reading Passion

 

Les LIVES Facebook de Sylvain !
Le 27 août 2020

 

Pour rencontrer les trois auteurs de la série "Les grandes passions de l'histoire".

Sonia Alain - François Guilbault - Chantal Valois 

 

Le tout se déroule sur la page Facebook des éditions AdA.

 

Live sur Facebook

 

Cléopâtre, Les grandes passions de l’histoire
Par Annie-Marie, blogue au-delà des mots
Le 13 septembre 2020

 

MON AVIS

Depuis que j’ai commencé mon blog, Sonia m’a fait confiance plus d’une fois ! c’est toujours un grand honneur pour moi de lire et de chroniquer ses romans ! Elle a une plume extraordinaire et elle nous fait voyager comme personne ! Madame Alain à définitivement une place toute spéciale dans mon cœur ET dans ma bibliothèque !

 

Cléopâtre m’a toujours énormément passionné, cette femme si belle, si puissante me semblait tellement être hautaine et pourtant… Le roman m’a démontré une autre facette de cette grande reine, car oui elle en était bien une ! C’était une femme avec du caractère, courageuse, intelligente, magnifique et sensuelle ! Malgré qu’elle ait dû quitter son palais, elle reviendra suite a un message qu’elle a reçu et nous verrons toute la détermination qu’elle a afin de sauver son palais et son peuple ! SI je croyais que Cléopâtre était imbue d’elle-même et bien je crois que je me suis grandement trompé, car si elle était telle que Sonia l’a décrite, l’Égypte n’aurait pas pu avoir meilleure reine qu’elle !

 

Parlons maintenant de sa relation avec le grand Jules César ! L’amour, la haine, c’est clair qu’il se passe quelque chose de chimique entre les deux, mais ou est-ce que cette relation les mènera-t-ils ? Moi-même j’ai eu une drôle de relation avec César tout au long du roman, je ne savais pas trop si je devais l’aimer ou le détester ! A chaque fois que je me l’imaginais, je ne pouvais m’empêcher de voir le Jules César dans Astérix et Obélix 😛

 

Finalement, est-ce que Cléopâtre réussira à reprendre la place qui lui est due ? La relation qu’elle entretient avec Jules César perdura-t-elle contre vents et marées ? Une chose est certaine, ce roman m’a captivé et tenu en haleine jusqu’à la toute fin. Au travers l’amitié, la confrontation, l’amour et l’action Sonia Alain nous transporte au temps de l’Égypte antique et nous fait une fois de plus découvrir de nouvelles coutumes ! J’espère pouvoir relire un autre roman de la collection les grandes passions de l’histoire, car cela me sort un peu de ma zone de confort et me permet de m’instruire sur les grands personnages de notre monde !

 

Au-delà des mots

 

"Cléopâtre" se retrouve dans le journal "L'Info-lien" de Frédériction au Nouveau-Brunswick - Septembre 2020 - p.15 - Chronique de Cathy Verreault

"Cléopâtre" se retrouve dans le journal "L'Info-lien" de Frédériction au Nouveau-Brunswick - Septembre 2020 - p.15 - Chronique de Cathy Verreault

Cléopâtre
Par Jessica, blogue Bibliothèque pour les filles
Le 23 novembre 2020

 

Dernièrement j'ai eu la chance de lire un excellent livre de l'auteure Sonia Alain. Il s'agit de Cléopâtre. Qui n'a jamais entendu parler de cette grande reine d'Égypte et de Jules César ? Plusieurs connaissent une partie de leur histoire, mais peut-être serait-il intéressant de plonger dans le récit de la vie de cette grande reine et dans l'histoire de sa liaison avec le grand César. C'est ce que vous propose ce livre.

 

Si vous aimez les romans historiques et les histoires d'amour et d'intrigues, ce livre est pour vous. On ne s'ennuie pas en lisant Cléopâtre. L'histoire est passionnante, pleine d'actions et de rebondissements. On veut savoir ce qui va se passer et il est difficile de cesser de lire. Cléopâtre sait nous charmer par sa ténacité et son ingéniosité. Son histoire est vraiment intéressante et sa relation avec César la mènera sur une route pas toujours facile. Encore une fois, Sonia Alain sait nous charmer avec sa plume en nous livrant une histoire fascinante.

 

Page Facebook Bibliothèque pour les filles

 

Chronique littéraire à CJPN 90,5 FM - radio Fredericton / Avec la chroniqueuse littéraire Cathy Verreault / Automne 2020

Sonia Alain présente Cléopâtre

Spécialement pour vous, Sonia Alain présente son nouveau roman Cléopâtre dans la série Les grandes passions de l'histoire !

Merci !

Page Facebook

 

Mon entrevue à l'émission Studio 2.0 sur le Web, la chaîne du député Louis Lemieux au service de la communauté de Saint-Jean. - Mon entrevue se trouve à 14:08 de la vidéo.

Cléopâtre
Par le blogue Une lectrice compulsive
Le 7 avril 2021

 

Mon avis

À mon avis, Cléopâtre est une des premières femmes fortes de l’Histoire. Je me souviens qu’on discutait des Romains pendant mon tout premier cours en secondaire 2 et j’ai immédiatement pensé à elle. J’avoue qu’à l’époque, je connaissais surtout la version de Astérix, mais ce fut le déclic de mon désir d’en apprendre plus sur cette femme qui a marqué à l’Égypte à tout jamais.

 

Comme elle m’a marquée, je trouvais important que je vous parle de ce livre. J’ai appris que la vie de Cléopâtre fut loin d’être évidente, Elle vivait chaque jour avec des menaces de trahison de sa propre famille et cela a pris un moment avant qu’elle puisse faire confiance à César. Si vous connaissez un peu leur histoire, elle a effectivement utilisé ses charmes à quelques reprises pour demeurer en vie. Dans les circonstances, je crois que c’était la meilleure solution et l’auteure la décrit à la perfection lorsque la rencontre entre Cléopâtre et César.

 

Il s’agit d’une romance inspirée de la véritable Cléopâtre, alors je ne m’attendais pas à une fin heureuse comme dans les autres romans de ce genre. Je dirais que leur relation est très intense puisque la majorité des événements réels. Cela ajoute une beauté indescriptible au bouquin et préparez-vous à vivre des émotions en montagne russe.

 

J’ai grincé un peu des dents en voyant l’expression frère-époux, mais c’était la coutume. La famille de la reine d’Égypte devait se marier entre eux pour garder la lignée pure. Je me suis lentement habituée et j’ai poursuivi ma lecture avec une autre paire d’yeux.

 

J'ai remarqué les mentions des dieux égyptiens, c’était la partie la plus passionnante de mes cours et je souhaiterais en apprendre plus sur le sujet, c'est la même chose pour les dieux romains. Certains possèdent une fonction semblable, mais je trouve cela intéressant de noter les différences.

 

Depuis son tout premier bouquin, j’ai vécu un coup de foudre pour l’écriture de l’auteure. Sans traîner en longueur, elle possède un vocabulaire exhaustif lié à l’époque dont l’action se déroule. J’apprends plus chaque fois que je lis une de ces œuvres.

 

Une lectrice compulsive

 

Cléopâtre
Par le blogue « S’évader par la lecture »
Le 29 avril 2021

 

Ma Chronique

J’ai fini en fin d’après-midi hier ma lecture du roman Cléopâtre de Sonia Alain et laissez-moi vous dire que ce fut un méga coup de cœur. J’ai même eu de la difficulté à lâcher ma lecture pour aller travailler. Pour être franche avec vous, j’ai même apporté le roman au travail afin de profiter de mes pauses pour le lire. Pour vous mettre un peu en contexte, j’ai toujours eu, aussi loin que je peux m’en souvenir, une grande passion pour l’Égypte ancienne : son histoire, son architecture, etc. Je me souviens même d’une période où j’étais obnubilée par cette période de l’histoire. Alors, quand Sonia m’avait proposé de lire son roman inspiré de l’histoire de la grande Cléopâtre, je ne pouvais tout simplement pas dire non. Comme j’ai vécu une grosse panne de lecture l’année dernière, je dois vous avouer que j’avais mis le roman dans une pile et que je n’y pensais plus trop et quelle erreur est-ce que j’ai pu faire. Comme vous le savez, j’ai toujours aimé la plume de Sonia Alain, mais cette fois-ci, elle a réussi à rejoindre une autre de mes grandes passions et malgré la fiction qu’elle peut contenir, je n’en reviens pas de voir à quel point l’auteure est restée fidèle le plus possible à l’histoire de Cléopâtre. Je me suis retrouvée plonger dans cette partie de l’histoire et j’ai vécu l’histoire comme si, moi-même, j’étais la grande reine en personne. Je me suis retrouvée chamboulée côté émotionnel comme je n’aurais pas pensé l’être. Vous savez cette impression d’avoir des papillons dans le ventre ou encore quand votre cœur se serre parce que vous êtes triste ou briser par ce qui se passe ? Et bien, j’ai vécu chaque émotion comme ça en lisant ce livre alors autant vous dire que j’ai eu l’impression de passer mon temps dans les montagnes russes les plus longues que j’ai pu connaître. Je n’ai eu aucun répit à partir du moment où je me suis plongée dans ce roman et ce jusqu’à ce que je referme la dernière page. Autant vous dire que Sonia Alain est une vraie magicienne des mots et ce roman n’est venu que confirmer ce que je pensais déjà. Durant toute votre lecture, vous serez emportés vers de lointaines contrées hors du temps et ne voudrez pas en sortir de sitôt. Croyez-moi ! 

 

En ce qui a trait aux personnages, je dois vous dire encore une fois que j’ai été bluffé par Cléopâtre et César. Leur côté humain que Sonia leur a donné alors que dans les récits historiques que j’avais pu lire adolescente, ça me donnait plutôt l’impression d’être des êtres froids surtout en ce qui a trait à César que j’avais plus imaginé presque comme un monstre m’a donné une toute autre vision de ces personnages historiques. Je sais que ce roman était une fiction et que le but rechercher était de nous attacher à ceux-ci, mais j’ai l’infime impression qu’en réalité, ça devait ressembler au roman. Des personnes ne peuvent pas être totalement froide, c’est impossible. J’ai trouvé en Cléopâtre une femme que j’aurais aimé avoir pour amie (j’aurais écrit une sœur, mais connaissant comment ça se passait à cette époque, je ne tenterai pas le diable) puisqu’elle est là pour les personnes proches d’elle et qu’elle n’hésite pas à faire entendre sa voix même dans les milieux où les femmes sont moins bien vues. J’aimerais tellement avoir sa force de caractère. Et que dire de César, même à son âge, je dois dire que j’aurais eu de la difficulté à ne pas me sentir attirée comme Cléopâtre l’a été. On pouvait sentir son charisme jusqu’à nous. Disons que je ne lui aurais probablement pas fait de mal et j’aurais aimé creuser encore plus loin sous sa carapace afin de savoir ce qui avait fait de lui l’homme qu’il était au moment de sa connaissance avec la jeune reine qui a bouleversée sa vie.

 

En conclusion, si vous recherchez un roman qui saura vous dépayser tout en vous faisant voyager dans l’histoire, alors Cléopâtre est le roman parfait pour vous. Vous serez mêlés à une romance qui en aura fait rêver plus d’un, mais également à des complots qui vous feront voir le monde d’une autre façon. Sachez que vous ne serez jamais au bout de vos surprises avec ce roman. Ce fut vraiment un gros coup de cœur pour moi du début à la fin et j’en aurais pris facilement beaucoup plus. Alors, n’attendez plus et rejoignez Cléopâtre et César !

 

Ma Note : Coup de Cœur

 

S’évader par la lecture

 

Cléopâtre
Par Le monde enchanté de mes lectures
Le 30 avril 2021

 

Et si vous partiez en Égypte sur les traces de Cléopâtre et César ?

 

Sonia Alain nous offre une romance envoûtante avec une intrigue romancée à la perfection. L'autrice a toujours le chic pour me captiver avec ses romans.

 

Ici, le travail de recherche est phénoménal, la plume riche et addictive. J'attire votre attention sur le fait que Sonia Alain a imaginé une romance en s'appuyant sur des faits réels mais... ce roman reste une fiction. Les éléments imaginés par Sonia sont troublants et nous entraînent dans un univers passionnant.

 

Personnellement, je n'avais pas beaucoup de notions concernant Cléopâtre, je savais certaines choses, apprises dans des livres d'histoire il y a des décennies. C'est dire à quel point je ne savais que très peu de choses.

 

Sonia Alain fait partie de ses autrices que je lis les yeux fermés, je suis très sensible à sa plume et à sa façon de narrer ses histoires.

 

Le cadre de cette romance va vous faire voyager et vous téléporter dans une autre époque. C'est un dépaysement total. Un allé simple pour un moment extra de lecture.

 

Le roman est d'ailleurs disponible en France, alors n'hésitez pas à aller vous le procurer.

 

Page Instagram Le monde enchanté de mes lectures