Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

D’amour et de haine : dans les affres de l’enfer, tome 3

Publié le par Sonia Alain

Par le blogue « Les lectures de la Diablotine »
Le 6 mai 2019

 

Avis :

Quel bonheur que de retrouver la plume de Sonia Alain ! Elle nous offre un final à nous couper le souffle avec cette saga "D'amour et de haine" qui nous fait vivre un véritable ascenseur émotionnel.

 

La guerre fait toujours rage. Nous sommes en pleine guerre, on ne peut plus se permettre de penser à soi, il faut penser à tout le monde, aux survivants, aux personnes qui survivent aux bombardements. Adélaïde est arrivée en France pour aider, à sa façon. Elle est devenue infirmière, elle va pouvoir soigner, remettre sur pieds les personnes que son chemin va croiser. Elle va d'ailleurs retrouver Percy Fraser, un homme qu'elle a connu jadis. Malheureusement, ce pauvre homme a perdu l'usage définitif de ses deux jambes et il pourrait passer de vie à trépas... Mais avant de mourir, il accepte d'épouser Adélaïde mais juste après que l'union soit célébré, il s'éteindra... Sauf que voilà, la belle Adélaïde ne sera pas seule à avoir assistée à la mort de son défunt mari, Aidan était là, lui aussi... Je pense qu'à cet instant, il aurait préféré rester sur le champ de bataille que d'assister à cette scène. Il ne pensait pas qu'en franchissant la porte de l'établissement, il retrouverait Adélaïde mais surtout qu'il la retrouverait dans les bras d'un autre... C'est le début de la fin pour nos deux protagonistes...

 

Comme toujours, Sonia nous offre un récit descriptif très réaliste, j'avais parfois l'impression d'être moi aussi sur les lieux, c'est flippant, surtout le soir ! J'aime beaucoup la façon dont à Sonia de nous décrire les lieux, les situations, et tout le toutim. Il ne faut pas se leurrer, nous sommes au cœur de la guerre, il y a beaucoup de problèmes, de morts. Les infirmières sont énormément sollicitées, elles ont beaucoup à faire, beaucoup de monde à soigner. Bref, Adélaïde n'aura pas une vie des plus facile mais elle saura se rendre utile comme elle le souhaitait ! Avec les moyens du bord, le personnel médical va devoir faire du mieux qu'il peut pour soigner tout le monde. Dans ce dernier opus, on n'aura pas le temps de s'ennuyer, c'est bien simple, on ne sait plus où donner de la tête tant ça fuse de partout, au sens propre comme au figuré.

 

Adélaïde, en devenant infirmière, avait dans l'optique d'oublier son ancienne vie, faire table-rase du passé et tout recommencer sauf que son passé va venir toquer à son présent. Je peux vous dire que j'étais en admiration devant cette femme qui a vu beaucoup de choses affreuses, en voulant donner de sa personne et soigner ces pauvres gens. Le fait qu'elle est épousée Percy, ça va lui permettre de la mettre à l'abri, de la protéger mais pas que ! Adélaïde est un personnage qui force le respect, elle va voir des choses inimaginables.

 

Aidan est devenu plus dangereux et flippant que jamais ! Il a beaucoup de mal à gérer ses émotions, de ce fait, il est très instable et c'est cette instabilité qui va nous amener à nous poser des questions sur lui. Il pourrait faire n'importe quoi, commettre des actes abominables... Bref, un homme dangereux à garder du coin de l'œil. L'autorité, il n'aime pas ça, il n'en a que faire et en fait qu'à sa tête. Rien de nouveau dans les chaumières sauf que voilà, quand il va voir son Adélaïde se marier à un autre homme que lui, ce sera la douche froide pour ce sang chaud !

 

Entre nos deux personnages, rien ne va plus ! Tous les coups sont permis pour blesser l'autre avant de se faire blesser. Un mécanisme de défense un peu barbare qui ne fonctionnera pas ! La souffrance est devenue monnaie courante pour eux alors que si ils se poseraient pour parler, s'expliquer, ce serait tellement plus simple... Une chose est sûre, ils s'aiment, il faut juste qu'ils arrivent à se parler pour se le dire...

 

Sonia Alain ne nous épargne pas dans ce dernier tome. Il est dur, les émotions coulent à flots. Les personnages sont touchants plus que jamais ! J'ai développé beaucoup d'empathie pour Adélaïde, j'avais mal au cœur pour elle, j'aurai aimé être là pour elle (oui, je suis folle, je voulais être sous les bombardements allemands !), la soutenir plus que jamais ! Elle est force et courage !

 

Ce livre porte très bien son nom, nous sommes bien dans les affres de l'enfer ! Nous sommes en plein tourment ici, Sonia n'épargne personne, c'est douloureux, c'est poignant, c'est déchirant mais on tient bon, jusqu'à la dernière ligne, parce qu'on attend que l'amour prenne place dans toute cette noirceur.

 

Tout ça pour vous dire que j'ai beaucoup souffert à la lecture de cet ultime tome qui est menée d'une main de maître par Sonia Alain pour terminer sa saga "D'amour et de haine" en apothéose ! Un gros gros coup de cœur pour ce final qui est à découvrir de toute urgence.

 

Note : 10/10

 

Les lectures de la Diablotine

 

Commenter cet article