Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les contes interdis : Le petit chaperon rouge

Publié le par Sonia Alain

Par Lynda, du blogue Les mille et une pages de LM
Le 29 avril 2018

 

Meurtres, cauchemar, public averti

 

Le commentaire de Lynda :

Il était une fois...NON! Ce conte ne peut pas commencer comme cela et ne se terminera certainement pas non plus, par ''ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants''.

 

Voilà, premièrement, je vais reprendre mon souffle que j'ai perdu à peu près à la moitié de ma lecture !

 

Une vieille Tzigane, Malicia Stojka, grand-mère d'Angélika et qui vit avec celle-ci dans les bois, suite au décès de sa mère, la fille de Malicia.

 

Malicia, dotée de certains pouvoirs, et faisant des recherches pour savoir ce qui est vraiment arrivé à sa fille, et qui s'approche un peu trop du but, selon certains, est assassinée. Angelika, qui sera retrouvé plus tard dans les bois, presque morte, sera placé jusqu'à l'âge de 18 ans.

 

À sa sortie commencera alors LA chasse à l'homme.

 

Cette histoire m'a coupé le souffle à plusieurs reprises, l'horreur y est présente sous bien des formes, la vengeance nourrit le cœur d'Angélika. Un cerveau qui calcule tous ses gestes, toutes ses pensées.

 

J'en ai des frissons à suivre Angélika, à suivre le cheminement de sa vengeance.

 

Difficile de parler de ce livre sans livrer les points importants, cependant, je peux vous dire que le personnage d'Angelika est sublime, on sent presque son ombre derrière nous pendant la lecture, on peut très bien imaginer ce personnage, et ce, grâce au talent de Sonia Alain, qui nous a gâté avec ses descriptions. Description du personnage, certes, mais aussi descriptions des lieux et des meurtres assez imagés !

 

Et que dire de cette vision presque fantastique de cet énorme loup qui côtoie Angelika, qui est son ami. Les voix et les apparitions également, difficile de discerner ce qui est réel et ce qui ne l'est pas.

 

Un récit haut en couleur, étonnant, suffocant, accrochant surtout. Pas de temps mort dans l'histoire, c'est une poursuite, une grosse bouffée d'adrénaline, presque du début, jusqu'à la toute fin !

 

Je ne suis pas fan d'horreur, mais je suis fan de suspense. Sonia Alain a su m'offrir un excellent suspense incluant de l'horreur, attention par contre, plusieurs scènes de sexe, ce qui donne une lecture pour public averti seulement.

 

Merci Sonia Alain, pour les frissons que m'a procuré cette lecture ! Les personnes ayant causé du tort à ce Chaperon rouge ne veulent surtout pas croiser Angelika et son loup sur leurs chemins !

 

Les mille et une pages de LM

 

Commenter cet article