Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une chronique sur La Métropole

Publié le par Sonia Alain

Une chronique sur La Métropole

Par Sonia Alain, La Métropole

Le 29 octobre 2013

LES HÉROS, ÇA S’TROMPE JAMAIS (TOME 1)

Une auteure reconnue pour ses récits tout en romance. Du velours pour le cœur, et de beaux moments de lecture en perspective.

Préparez-vous à vivre des péripéties emplies d’humour et de charme en compagnie des frères Grondin. Une histoire qui vous permettra de vous évader du train-train quotidien. Des personnages attachants, plein de vie, qui enchainent les situations parfois cocasses, parfois touchantes. Un roman qui fut parmi les plus téléchargés en 2012 sur Kobo en format numérique. Il est intéressant aussi de noter que certains personnages secondaires se retrouvent dans les autres romans de l’auteure.

Malgré leur assurance inébranlable, les frères Grondin ne sont pas à l’abri du « coup de foudre », ce qui bouleversera leur existence à tout jamais. Comme quoi même les plus endurcis peuvent succomber à ce grand mal…

Deux frères au tempérament opposé, deux hommes d’affaires marqués par différents événements. Il y a tout d’abord Philippe, un être plutôt complexe, secret, voire même beaucoup trop sérieux. Puis vient Max, l’aîné de la fratrie, beaucoup plus sociable, celui qui adore les femmes. Toutefois, Max aime bien garder un œil avisé sur sa famille. Malgré les aléas de la vie, il s’efforce de demeurer aux aguets, à l’affut du moindre problème à régler.

Pour ces héros, de jeunes femmes à la hauteur de la situation croiseront leur route, les prenant au dépourvu. Elles raviront leur cœur…

VOICI UN EXTRAIT


Les héros, ça s’trompe jamais (tome 1), Marie Potvin, Éditions Goélette, 2013

« À deux pas du salon, Max, dans un état second, se tient devant Bernise, tout heureux qu’elle soit là. Depuis la scène de Tom Turner, depuis qu’il s’est chargé de le faire déguerpir, ils ne se sont pas revus. Pourquoi? Il a été très occupé. Mensonge! Il s’est tenu occupé. Pour la première fois de sa vie, il ne sait pas comment s’y prendre. Il se sent maladroit, perdu. De plus, il est conscient que s’il approche cette fille de près, plus rien dans sa vie ne restera intact. L’anticipation, la peur, la hâte, la passion, tout l’habite à la fois. »

Bonne lecture!

La Métropole

Commenter cet article