Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une chronique sur La Métropole

Publié le par Sonia Alain

Une chronique sur La Métropole

Par Sonia Alain, La Métropole

Le 14 novembre 2013

LA MAISON DES VÉRITÉS

Un thriller psychologique absorbant. Pour un premier roman, c’est bien réussi. Préparez-vous à un voyage intriguant à travers les méandres de l’esprit humain.

Un récit qui nous semble étrange de prime abord, mais qui sait nous captiver au fil des pages. La tension monte, dévoilant une histoire originale. Un jeu psychologique qui nous amène dans les confins de l’esprit humain avec ce qu’il a de plus sombre, de plus troublant. Une maison qui fait resurgir les craintes les plus viscérales chez les personnages qui y sont prisonniers, celles qu’ils refusent de voir. La ligne est parfois si mince entre le bien et le mal, surtout lorsqu’on est rongé par des démons intérieurs.

Comment trouver la paix dans de telles conditions? Qu’est-ce qui pousse un être à choisir entre la vie et la mort, et surtout, qui tire les ficelles? Le subconscient peut se révéler trompeur pour ceux qui sont aveugles.

Un homme que l’on surnomme l’Amiral se réveille soudain dans une demeure qui lui est totalement inconnue. Il réalise rapidement qu’il n’est pas seul dans cet endroit qui ne possède ni portes, ni fenêtres. En fait, ils sont quelques-uns à y être captif. Ils ignorent pourquoi ils se retrouvent tous en ces lieux étranges. Quant à l’Amiral, il n’a aucun souvenir de ce qui a précédé son arrivée. Chacune des personnes présentes a sa propre histoire, compliquée, dramatique et trouble. Pour échapper à cette prison, ils devront tous unir leurs forces.

Mais des choses incompréhensibles se produisent; à l’étage, une issue est visible uniquement pour quelques élus, alors qu’un journal apparait mystérieusement tous les matins. Celui-ci renferme des témoignages incriminants, des révélations des plus accablantes, entrainant des confidences difficiles à partager. Et si c’était là le chemin à suivre pour la rédemption? Combien de vies seront sacrifiées pour qu’enfin la vérité éclate?

L’humain dans ce qu’il a de plus complexe…


VOICI UN EXTRAIT



La maison des vérités, Guillaume Morrissette, Guy Saint-Jean éditeur, 2013

« Il se précipita vers la sortie et s’arrêta à quelques pas seulement. Il plaça ses mains sur sa tête : il était dans une impasse. Il ne voulait pas prendre cette issue. Il se tourna et fit dos au mur. Son torse montait et descendait à chacune de ses respirations.

L’homme armé entra dans le salon, sa Remington bien en main. Il regarda autour de lui et arrêta ses yeux sur Carotte. Il sourit de nouveau, leva son arme et la pointa directement sur s
on fils. »

Bonne lecture!

La Métropole

Commenter cet article